• Les lieux saints : Vendeville

     

     
    VENDEVILLE : L'église Saint Eubert
    Pélerinage Sainte Rita 

    Vendeville : L'église

    Plaque sur le devant de l'église

     

    Vendeville : L'église

    Plaque sur le côté de l'église (Parking)

     

    L'église Saint Eubert de Vendeville est de style Gothique. Elle a été construite en 1867.

    Vendeville : L'église



    L'église est dédiée à Saint Eubert qui fait partie des 4 grands évangélisateurs de la région du Nord avec : Piat, Chrysole et Gaston.
    Saint Eubert est mort à Seclin vers l'an 300.


    La vénération des reliques de Sainte Rita a été introduite à Vendeville en 1927.

    Vendeville : L'église

     

    L'église de Vendeville est affiliée à la Confrérie de Cascia. Elle a obtenu du couvent de Cascia une précieuse relique du corps de sainte Rita que tous les pèlerins peuvent vénérer.
     
    Vendeville : L'église
     
     Article provenant du journal Sainte Rita à Vendeville
     
     

    Derrière la relique de Sainte Rita, on dépose un cierge pour exaucer une prière.

    Vendeville : L'église

    A l'entrée de l'église, on peut déposer un lumignon pour exaucer une prière.

    Vendeville : L'église

    Juste à côté de l'église, on trouve le magasin où l'on peut acheter les cierges et les lumignons mais aussi : des médailles, des livres, des statuettes, des chapelets, des signets, etc...

    Vendeville : L'église

    Vendeville : L'église

    Les horaires d'ouverture du magasin de Vendeville

    http://www.pelerinagesainteritadevendeville.fr/accueil/le-magasin/

     

    Les heures d'ouverture de l'église

    Le sanctuaire est ouvert sans interruption :

    - tous les jours de 8h30 à 18h00,

    - le vendredi de 8h30 jusqu'à 20h00.

    Source :

    http://www.pelerinagesainteritadevendeville.fr/



    Diaporama de l'église Saint Eubert de Vendeville

    Diaporama de l'église Saint Eubert de Vendeville : le chemin de croix



     
     

    Le miracle de la rose et des deux figues

    Le miracle de la rose et des deux figues

      

    En 1457, Sœur Rita est épuisée par une vie de souffrances et de pénitences

     

    La sœur qui lui est affectée comme infirmière, hésite à entrer dans sa cellule à cause de l'odeur repoussante de son stigmate.

      Une cousine vient pourtant lui rendre visite et sœur Rita lui fait une demande stupéfiante : elle veut que sa cousine lui rapporte une rose du rosier qui se trouve dans son ancien jardin.  

    C'est l'hiver et il neige, on croit que sœur Rita délire.

     Mais la cousine va voir dans le jardin et trouve une rose très parfumée, elle la cueille et l'apporte à Rita.   

    Rita offrit la rose à sa parente pour la remercier.

     Une bouture de ce rosier a été plantée dans le jardin du monastère, et depuis 5 siècles, le rosier vit toujours.
     La cousine revient voir Rita qui lui demande cette fois une figue de son ancien figuier. 

    La cousine va voir et trouve deux figues magnifiques qu'elle rapporte à sœur Rita.

     Rita avait fait ces demandes car elle avait peur de ne pas mériter le bonheur éternel.   

    Et quand lui furent présentés la rose et les 2 figues, elle sourit : Dieu lui avait répondu.

    Source :

    http://sainterita.eklablog.com/le-miracle-de-la-rose-et-des-deux-figues-p114270

    C'est suite à ce miracle de la rose qu'à lieu la bénédiction des roses. 

    La cérémonie de la bénédiction des roses

     

    Bénédiction des roses

     

     
    Le 22 mai, si l'on se trouve à Cascia, dans l'église dédiée autrefois à Sainte Marie Madeleine, et appelée actuellement Sainte Rita, on peut assister à une charmante cérémonie.
     
     

    Bénédiction des roses

     

     
    La foule accourt dans l'église, portant en main des bouquets de roses de toutes couleurs que le prêtre bénit solennellement. La même cérémonie a lieu, le 22 mai, fête de la sainte, dans presque toutes les églises et chapelles où existe son culte.
    Ces roses sont ensuite portées aux malades, soit chez eux, soit dans les hôpitaux. Elles traversent même les océans, obtenant de Dieu, par l'intercession de la servante, des guérisons inespérées.
    (SOURCE : Le livre "Sainte Rita" de L. DE MARCHI)
      
    A l'église Saint Eubert de Vendeville, le 22 mai, la bénédiction des roses a toujours lieu.
     
    Source :
      
    L'huile bénie de Sainte Rita
     
    Cet article provient du site officiel de Sainte Rita de Vendeville (voir source ci-dessous)
      
    Dans l'évangile de Marc (6, versets 7 et 12-13), on peut lire : "c'est ainsi que les douze partirent pour appeler à la conversion... Ils chassaient bien des démons et guérissaient de nombreux malades avec un onction d'huile."

    Jésus donne un sens nouveau à l'onction d'huile : au delà du simple bien-être (l'huile apaise...), les guérisons sont le signe de la guérison de l'esprit, la réconciliation de l'homme avec Dieu...

    Cette huile est bénie par le prêtre qui dit cette prière : Seigneur notre Dieu, tu ne cesses d'embellir ton Église par les vertus des saints; exauce la prière de tes serviteurs qui désirent utiliser ce signe de Ta bonté en l'honneur de Sainte Rita. Qu'ils aient à cœur de garder tes commandements et qu'ils obtiennent tout ce qui peut les aider en cette vie à avancer avec sûreté vers la vie immortelle. Par Jésus-Christ Notre Seigneur. Amen!

    L'huile bénie de Sainte Rita est disponible en magasin de Vendeville et ne peut être envoyée par la poste.

    Source :

    http://steritavendeville.free.fr/onction-huile-benie.htm

     

    Depuis quand existe le sanctuaire de Ste Rita à  Vendeville ?

    C’est en 1928, sous le ministère de l’abbé Henri DUMORTIER que débuta le pèlerinage de sainte Rita à Vendeville.

    En effet, un jour de 1926 son attention est attirée par une annonce parue dans le journal  « La Croix » de Paris.

    Une lilloise de la rue d'Arras, Mlle Jeanne DYPERSIN, voulant exprimer sa reconnaissance à sainte Rita pour une faveur obtenue, annonça qu'elle offrait à  une église pauvre de la région lilloise (qui voudrait l'accepter) une statue de sainte Rita.

    Le curé de Vendeville s'intéressa à  la chose et sollicita la statue.

    Le pasteur devint alors, sans le pressentir, l'instrument providentiel d'une orientation nouvelle prise par l’église de Vendeville.

    La statue, un modeste objet de plâtre sans grande valeur par elle-même, fut envoyée par chemin de fer à  la gare de Seclin, à  cinq kilomètres de Vendeville.

    Là , un fermier vint la prendre avec son attelage afin de la conduire à  la paroisse Saint Eubert de Vendeville.

    L'abbé DUMORTIER organisa une bénédiction solennelle.

    Puis il érigea la confrérie de sainte Rita (cf.ci-dessous). Il obtint même une relique de la Sainte, du monastère de Cascia où, par un miracle perpétuel, le corps de la sainte est conservé intact, dans une châsse d'argent, depuis lejour de sa mort, le 22 mai 1457.

    Le culte s'est développé rapidement, sans publicité.

    Tout de suite, beaucoup de pèlerins sont venus à  Vendeville invoquer sainte Rita et lui demander son secours dans les difficultés de la vie.
     
    Père Jean-Marie Bonniez
    Texte rédigé pour la fête de sainte Rita, le 22 mai 2011
     
     
      
    Le pèlerinage 

    http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Seclin/actualite/Secteur_Seclin/2010/05/25/article_pelerinage-de-vendeville-sainte-rita-ne.shtml

    http://www.famillechretienne.fr/agir/pelerinages/sainte-rita-patronne-des-causes-desesperees-fetee-le-22-mai_t11_s68_d60981.html

    http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Villeneuve_d_Ascq/actualite/Secteur_Villeneuve_d_Ascq/2010/10/30/article_ce-dimanche-installation-du-nouveau-chap.shtml

    http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Villeneuve_d_Ascq/actualite/Autour_de_Villeneuve_d_Ascq/Faches_Ronchin/2010/05/18/article_une-marche-en-marge-de-la-grande-neuvain.shtml